RAVINE SAINT GILLES

Je m'baladais vers les bassins...

Le lendemain d’une grosse randonnée, on a mal à ses petites pattes ! (si si ! je vous assure !) Et on aimerait bien que ce soit ce jour là que le temps ait choisi pour qu’il pleuve à torrent sur l’île… (parce que oui il pleut à la Réunion ! )

MAIS BIEN SUR … Vous vous en doutez, ce jour là, il fait grand beau, il fait chaud et vous vous dites que décemment vous ne pouvez pas rester sur le canapé en mode « j’ai des crampes ouille je bouge plus ! »

DONC vous prenez votre courage à deux mains et vous levez une jambe après l’autre pour les poser au sol avant de vous dire « OK on sort mais on fait un truc pépère ! » Et dans votre tête vous voyez bien la plage mais vous vous dites aussi que ce serait bien de marcher un peu pour remettre ses jambes en marche !

ET HEUREUSEMENT pour vous, l’île de la Réunion a tout prévu !!! Et oui cette île merveilleuse vous comprend et sait qu’elle doit vous ménager des petits espaces naturels accessibles pour les petites jambes, les non sportifs ou les jambes douloureuses de lendemain de randonnée ! (ou encore bien sûr ceux qui ont la flemme… 😉 )

ALORS SANS PLUS ATTENDRE, laissez moi vous présenter une de ces solutions !

Voici la Ravine Saint Gilles et ses trois bassins !

POUR Y ALLER : 

On va vers Saint Gilles et on prend la sortie Saint Gilles Les Hauts. On se dirige vers le centre ville et dans la descente, un peu après le marché on trouve un endroit pour se garer le long de la route. (il y a des restaurants qui peuvent servir de repère). Le début du sentier n’est pas indiqué pour la bonne raison que ce sentier est fermé depuis longtemps par arrêté et n’est donc plus entretenu. Comme on dit vous y aller « à vos risques et périls » ! Mais je vous rassure, beaucoup de personnes y vont et c’est un lieu très prisé le dimanche et pendant les vacances scolaires par les familles donc pas d’inquiétude majeure ! Du coup pour trouver le début de sentier vous longez la route en remontant (côté gauche si vous descendiez, côté droit si vous remontiez) et vous trouverez une ouverture dans le grillage et un sentier qui descend sur la droite. C’est celui qu’il faut suivre !

Après c’est un peu « démerde a ou » (démerde toi)… On suit un canal tout le long puis on passe dans des tunnels avant d’arriver au Bassin Malheur ! C’est facile d’accès mais il faudra quand même vous mouiller un peu les pieds ! 😉 Et petit conseil : pour passer dans les tunnels il vaut mieux avoir une petite lampe !

 

Et c’est là qu’on se mouille un petit peu les pieds !

Mais la récompense est au bout du chemin et pour les plus téméraires d’entre vous, vous pourrez même suivre les jeunes qui montent en haut des rochers et s’amusent à faire des sauts les plus périlleux possibles pour rejoindre l’eau du bassin ! Le tout sous le regard de quelques demoiselles restées sur le bord du bassin vous vous en doutez bien !

Pour aller aux autres bassins il faut faire demi tour et trouver un chemin sur la gauche qui descend au Bassin des Aigrettes ! L’accès est parfois un peu difficile à trouver mais s’il y a du monde l’avantage c’est qu’on peut se suivre ou du moins qu’on ne galère pas tout seul ! 😉

Mais ça vaut vraiment le coup de chercher ce bassin…

De notre côté on va faire les feignants et s’arrêter là ! On va juste profiter, mettre nos pieds dans l’eau et rester là à buller et bien sûr à SOURIRE ! 😀

Si vous êtes plus motivés, il reste un dernier bassin : le Bassin des Cormorans dont l’accès est à gauche en remontant du Bassin des Aigrettes ! Vous nous direz comment c’était !? 😀