Le retournement des morts

FAMADIHANA

On ne peut pas parler de Madagascar sans parler du retournement des morts ou le Famadihana en malgache.

Nous n’y avons pas assisté mais nous en avons beaucoup entendu parlé alors nous allons tenter de vous expliquer au mieux.

Le retournement des morts est en fait une exhumation : il s’agit de déterrer les morts de la famille et de les envelopper dans de nouveaux linceuls de soie pendant la période de l’hiver.

A l’origine, le famadihana a été mis au point pour les personnes décédées loin de leur région natale. Ainsi, lors du rapatriement de la dépouille dans la région natale, une grande fête était organisée et le défunt était emballé dans les linceuls de soie avant d’être mis dans le caveau familial. Lors de cette exhumation, le défunt atteint le statut d’ancêtre pour qu’il puisse apporter sa bénédiction pour ses descendants vivants.

Traditionnellement, le famadihana se fait suite à un rêve d’un des descendants du défunt dans lequel le défunt exprime un sentiment de froid. La famille comprend alors qu’il faut de nouveaux linceuls pour le défunt et consulte un « mpanandro » (astrologue ou devin malgache) pour choisir la date propice.

la célébration dure deux jours :

  • le premier soir : la famille offre une fête au village
  • le deuxième jour : l’exhumation commence :
    • le corps est déterré et la famille du défunt habillée de la même manière le transporte sur leurs épaules jusqu’à la maison familiale. Le corps est exposé à la famille, aux invités et au village.
    • Pendant ce temps, les invités procèdent au don à la famille, le « kao-drazana » (somme d’argent offerte pour marquer la solidarité avec la famille)
    • Ensuite les proches parents vont emballer le corps dans un nouveau linceul de soie et l’attacher par 5 liens. Pendant ce temps, les gens chantent et dansent et les larmes sont interdites parce que ce moment est festif et accompagne le défunt vers sa position d’ancêtre.
    • Après l’emballage du corps, la famille reporte le défunt sur leurs épaules et l’emmène vers le caveau familial.
    • Avant d’être enterré de nouveau, la famille fait faire 7 fois le tour du caveau au défunt afin qu’il puisse se souvenir de sa propre tombe.

Vous en savez maintenant un peu plus sur cette cérémonie mais nous attendons avec joie vos commentaires si vous avez des modifications à apporter à nos écrits, ou des précisions, ou que vous voulez nous faire profiter de votre expérience… bref on attend vos commentaires ! 😀 😀